Un crime à Buckingham Palace.


 
treize chapitres.
 
L'archet virevoltait lentement sur les cordes du Stradivarius en produisant une douce mélodie que je ne connaissais pas. J'écoutais, ravi, le dos bien calé dans mon fauteuil, tout en observant tranquillement le musicien.
Sherlock Holmes se tenait comme à son habitude près de la fenêtre ouverte, ses yeux d'un gris d'acier semblaient perdus dans de profondes pensées. Sa longue robe de chambre, dont les pans flottaient autour du violoniste tel d'immenses ailes de chauves-souris, ne cachait rien de la sveltesse de sa silhouette. Ses longs doigts pâles et minces dansaient rapidement sur les fines cordes de l'instrument. Le vent un peu chaud qui, pour une fois, soufflait sur Londres, pénétrait dans l'appartement en emmêlant les cheveux du détective.
Sherlock Holmes jouait admirablement bien, véritable virtuose du violon, n'importe quelle pièce même très difficile. Je suis certain qu'il était capable d'interpréter les concertos les plus complexes à l'instar des plus grands maîtres.
J'habitais avec Holmes depuis seulement un mois, mon épouse ayant dû s'absenter subitement sur un message de sa tante pour une durée indéterminée. J'avais donc fait mes valises et étais venu m'installer chez mon ami. Je goûtais un instant de tranquillité entre deux enquêtes trépidantes.
Dans ces moments, il régnait à Baker Street une quiétude inhabituelle, sans précipitation, sans terrible crime à démêler, sans drogue... On était simplement là, nonchalant, calme, tout en dégustant un bon whisky ou une tasse de thé fumant, tandis que, dehors, dans les fumées et le brouillard de Londres, l'agitation restait. 
C'était vraiment un moment privilégié, presqu'un rêve, car vivre dans la sérénité avec le plus grand champion de la loi de cette génération était véritablement impossible, excepté durant ces courts instants de paix entre deux tempêtes.
Mais comme tous les instants de paix, celui-ci eut une fin soudaine. J'entendis tout à coup la sonnerie stridente de la porte d'entrée du 22I b retentir ce qui eut pour effet d'arrêter la musique.

Tags : Fanfiction. - Policier. - Thriller. - Suspens. - Aventure. - U. - Terminée.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.208.105) if someone makes a complaint.

Comments :

  • sherlockology

    05/08/2015

    Bonsoir,

    Oui, j'écris et je tiens encore à jour mon blog. Rien n'a changé, tout a continué.
    Bien cordialement.

  • sherlockology

    30/06/2014

    Je suis toujours vivant ! Merci de m'avoir prévenu également d'un avis.

  • thecursedones

    29/06/2014

    Une histoire qui m'attire depuis quelques temps déjà, notamment parce qu'il est assez rare de trouver des fanfictions sur Sherlock Holmes. Peu (pour ne pas dire aucune) faute, un style qui me semble fluide. À rajouter à ma liste de fictions à lire.

Report abuse